>> Vous êtes ici - Méditations - Psaume 139

Psaume 139

Un psaume de David.

SEIGNEUR, tu m'as scruté et tu connais, tu connais mon coucher et mon lever; de loin, tu discernes mes projets; tu surveilles ma route et mon gîte, et tous mes chemins te sont familiers.

Un mot n'est pas encore sur ma langue, et déjà, SEIGNEUR, tu le connais.

Derrière et devant, tu me serres de près, tu poses la main sur moi.

Mystérieuse connaissance qui me dépasse, si haute que je ne puis l'atteindre!

Où m'en aller, pour être loin de ton souffle? Où m'enfuir, pour être loin de ta face?

Je gravis les cieux, te voici! Je me couche aux enfers, te voilà!

Je prends les ailes de l'aurore pour habiter au-delà des mers, là encore, ta main me conduit, ta droite me tient.

J'ai dit: „Au moins que les ténèbres m'engloutissent, que la lumière autour de moi soit la nuit!

Même les ténèbres ne sont pas ténébreuses pour toi, et la nuit devient lumineuse comme le jour: les ténèbres sont comme la lumière!

C'est toi qui as créé mes reins; tu m'abritais dans le sein maternel.

Je confesse que je suis une vraie merveille, tes œuvres sont prodigieuses: oui, je le reconnais bien.

Traduction œcuménique de la Bible (TOB)

ORVIN  PERY  LA HEUTTE  PLAGNE  ROMONT  VAUFFELIN-FRINVILLIER
PAROISSE DE RONDCHÂTEL
Rue du Collège 12
2603 Péry