>> Vous êtes ici - Méditations - Mes parents auraient dû...

Mes parents auraient dû...

 

Un autre mythe dévastateur, c'est la croyance selon laquelle « mes parents auraient dû me donner ce que des parents doivent donner » : amour, stabilité, normes, valeurs, formation et tant d'autres choses.

Comme, « à mon avis », ça n'a pas été le cas, j’ai donc « le droit » de me comporter comme une victime, de leur en vouloir, de renoncer à me conduire en être humain responsable.

Accepter ce qui est, c'est considérer ce que mes parents ont reçu, ce dont ils ont été privés eux-mêmes ; c'est aussi mettre en lumière ce qu'ils m'ont donné et peut-être aussi ce qu'ils m'ont permis de surmonter à cause des manques que je ressens.

Ce mythe dévastateur est proche de celui qui consiste à ne pas accepter les souffrances ni les frustrations inhérentes à la vie, sous prétexte que je dois être heureux, que les malheurs ne doivent pas m'arriver à moi !

Rosette Poletti et Barbara Dobbs, Préface de Pierre Pradervand, Accepter ce qui est… et vivre debout, Saint-Julien-en-Genevois, Editions Jouvence, 2005, p. 31.

ORVIN  PERY  LA HEUTTE  PLAGNE  ROMONT  VAUFFELIN-FRINVILLIER
PAROISSE DE RONDCHÂTEL
Rue du Collège 12
2603 Péry