>> Vous êtes ici - Méditations - Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent, Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent, Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été

Les chansons qui disent l’automne ont souvent une touche mélancolique ; un peu à l’image de l’humeur de beaucoup, alors que les jours se font courts, que les forêts se parent de couleurs chaudes. Si la météo est clémente, les semaines à venir permettront encore de profiter d’une touche de douceur avant le gris de l’hiver.

Et si nous prenions le temps, non seulement de regarder distraitement les feuilles d’automne, mais le temps de les examiner attentivement. Peu importe la grandeur, la couleur, ce qui compte c’est la structure : ce fin réseau qui s’organise à partir de la nervure centrale, véritable « colonne vertébrale » de la feuille.

Nous aussi, nous avons besoin d’une charpente, d’un élément qui fasse tenir le tout. Bien sûr, il y a le jeu, plus ou moins harmonieux, parfois douloureux, des os, des articulations et des muscles qui permettent le mouvement. Mais la vie ne se résume pas à nos capacités physiques. Il y a nos expériences, nos rêves, nos amours, nos raisons de vivre, d’espérer ; tout ce qui chaque jour, quelle que soit la saison, nous met en route, tisse la vie et ses rencontres, et nous donne notre charpente intérieure.
 

ORVIN  PERY  LA HEUTTE  PLAGNE  ROMONT  VAUFFELIN-FRINVILLIER
PAROISSE DE RONDCHÂTEL
Rue du Collège 12
2603 Péry