>> Vous êtes ici - Méditations - Chemins de traverse

Chemins de traverse

J’aimerais dire les chemins mystérieux,
sinueux entre les murs des jardins
qui mènent du calme à l’ombrage,
oasis comme oubliée
à la foule de la rue qui court
à ses travaux.

J’aimerais dire ces ruelles de la ville,
portes dérobées sous les voûtes des maisons,
qui offrent au piéton de passage
la face un peu cachée de la cité,
côté cour et côté jardin,
sorte de recul, de retrait, de silence.

J’aime au creux de mes journées
ces chemins de traverse
perpendiculaires au temps,
qui conduisent à la vie,
lumières de la ville,
foules qui se croisent.

Seigneur, tu ne connais que trop mon tracé sinueux,
mes jardins secrets
et la face raboteuse de mon apparence :
ne permets pas que j’oublie ta présence lumineuse
qui interroge et accueille au long de nos chemins.

Quand la nuit du doute s’étend tout alentour,
quand la ténèbre envahit l’inquiétude des cœurs,
que modestement ma vie puise être sentier
et dans le secret de la rencontre
mener les pas de ces autres,
dont tu me fais le proche
à la lumière de ton Christ.

Jean-Robert Gnaegi

 

ORVIN  PERY  LA HEUTTE  PLAGNE  ROMONT  VAUFFELIN-FRINVILLIER
PAROISSE DE RONDCHÂTEL
Rue du Collège 12
2603 Péry